Cours du Bitcoin

Le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus capitalisée du moment et ce depuis la création de cette crypto en 2009 par Satoshi Nakamoto. Le cours du BTC varie beaucoup jour après jour, il est important donc de vérifier régulièrement son prix pour acheter au plus bas et éventuellement revendre au plus haut. L’investissement dans le Bitcoin attire plusieurs catégories de personnes, il y a les investisseurs classiques qui sont à la recherche d’une belle rentabilité, les jeunes et les geeks qui pensent que le Bitcoin s’imposera comme une véritable monnaie internationale dans les prochaines années et enfin les day-traders qui cherchent à réaliser des plus-valus en achetant et vendant à très cours terme.

Le cours du Bitcoin en direct

Ci-dessous, retrouvez le cours du Bitcoin en temps réel avec le prix en euros :

Comme vous le voyez le cours du Bitcoin est très variable, il s’agit d’une crypto-monnaie qui en est encore qu’à ses débuts. La capitalisation du Bitcoin restant assez faible par rapport aux marché financier et économique mondial, il est normal que le prix du Bitcoin subisse de grandes variations. Etant donné la volatilité de son cours le Bitcoin reste un investissement risqué mais l’entrée de nouveaux investisseurs institutionnels permettra au cours de monter et de se stabiliser dans les prochaines années. L’investissement dans le Bitcoin peut donc s’avérer intéressant dans une optique de diversifications de vos placements.

Pour obtenir des données et des informations plus précises vous pouvez également consulter cette page :  cours Bitcoin (données fournies par cryptolia.fr).

Prix du BTC le 19/07/2018

Le Bitcoin a vu son cours grimper excessivement depuis 2 jours à cause de l’étude par la SEC d’un produit dérivé à savoir un ETF sur le Bitcoin. L’annonce de nouveaux ETF est toujours très positive pour les marchés financiers et le Bitcoin ne déroge pas à la règle. Cette annonce à fait bondir le prix du Bitcoin pendant 2 jours mais il semble que le cours BTC/EUR se soit aujourd’hui stabiliser

Le cours historique du Bitcoin

Ci-dessous, retrouvez en image le cours historique du Bitcoin depuis son lancement en 2011 :

cours du bitcoin depuis 2011

La crypto-monnaie Bitcoin

Le Bitcoin est une crypto-monnaie, c’est à dire une monnaie virtuelle qui fonctionne grâce au réseau peer-to-peer d’Internet. Avec la blockchain il est dorénavant possible de transférer des actifs financiers d’un bout à l’autre de la planète de manière fiable, rapide et sécurisée sans passer par un organisme certificateur comme une banque. Ainsi c’est un réseau d’ordinateur (les mineurs) qui vérifient chacune des transactions Bitcoin et qui touche une petite rémunération en passant.

Ce système fait que le Bitcoin est totalement décentralisé et qu’il est impossible de réguler un tel marché pour le moment. Bitcoin et la blockchain restent cependant très ouvert car n’importe qui peu vérifier les transactions grâce à un registre distribué. Cela permet de vérifier que le système fonctionne correctement et permet de s’assurer que les transactions n’ont pas été piratées.

Le Bitcoin est une technologie qui va fêter ses 10 ans en août 2018. Inventée par un anonyme répondant au pseudo de Satoshi Nakamoto, cette technologie permet de transférer des actifs financiers entre deux personnes sans passer par une autorité régulatrice centralisée.

Cette crypto-monnaie a connu un fort succès en décembre 2018 avec l’adoption massive du grand public. Son prix est passé de 1000€ à plus de 16 000€ avant de chuter brutalement sous l’impulsion négative de certaines banques et de fonds d’investissement voyant leurs leaderships s’affaiblir.

Et lorsque l’on intéresse un peu à la technologie de la blockchain qui se cache derrière le Bitcoin, on comprend mieux pourquoi ces instances toutes puissantes redoutent tant le Bitcoin !

Le réseau Bitcoin ne fait pas travailler notre argent à notre insu

Depuis plusieurs années les banques sont de plus en plus libres de pratiquer des tarifs élevés, de facturer à outrance la moindre transaction et d’attendre des jours pour créditer nos comptes. Les banques sont devenues de plus en plus puissantes et jouent avec notre argent durement gagné si bien que certaines font faillites à cause de leur avidité démesurée.

Bitcoin est un réseau neutre qui s’assure simplement que les transactions se font correctement, il n’y a personne pour le contrôler, il y a simplement des utilisateurs et des vérificateurs qui participent au bon fonctionnement du réseau. Bitcoin est un algorithme open-source qui est consultable par tous, une modification du code source doit faire l’objet d’un consensus entre les différents utilisateurs du réseau.

La blockchain : Un réseau fiable contrôlé par la communauté

Un autre élément qui fait peur aux banquiers est que le Bitcoin n’est pas contrôlable. La blockchain a été construite de manière à fonctionner grâce à un réseau décentralisé d’utilisateurs qui vont tous ensemble vérifier les transactions et s’assurer qu’il n’y ait pas de fraude.
Il est impossible de falsifier des transactions ou de réaliser des opérations douteuses car l’intégralité des transactions est vérifiable et même consultable sur Internet. Contrairement aux idées recues le Bitcoin est très ouvert et peu anonyme car n’importe qui peut savoir vers quel portefeuille circulent les crypto-actifs.
Le fait de ne pas avoir à passer par le système bancaire pour transférer des fonds est vu (légitimement) comme un danger par les banques qui perdraient leurs monopole.

Les banques adoptent la blockchain mais ne veulent pas entendre parler du Bitcoin

Même si les banques et les fonds d’investissement ne se font pas prier pour dénigrer le Bitcoin avec des motifs parfois falacieux (cout énergétique, financement du terrorisme, bulle spéculative, etc …) ces dernières adoptent massivement la technologie de la blockchain !
Par leurs actions les banques prouvent la supériorité de la blockchain sur leurs systèmes actuels, en effet ces dernières cherchent à intégrer la blockchain au sein de leurs technologies. Aux Etats-Unis et dans le monde il y a SWIFT et 22 autres banques qui testent activement la blockchain pour réaliser des paiements inter-bancaire

Le Bitcoin est anti-inflationniste

Le Bitcoin a été concu de telle sorte à atteindre un nombre maximum de 21 millions de bitcoins en circulation. Ce nombre sera atteint dans plusieurs dizaines d’années car les bitcoins sont crées par les mineurs qui vérifient les transactions sur le réseau. Il s’agit de la rémunération attribuée pour vérifier les transactions et faire ainsi fonctionner le réseau.

Cette fonctionnalité à été pensé pour éviter l’inflation, si il n’y a pas d’impression de monnaie, cette dernière ne perd pas sa valeur. De plus dans le papier original de Satoshi Nakamoto il est précisé que le second objectif est de « passer d’une économie de la dette à une économie de la valeur réelle ». Cela est valable pour les particuliers qui achètent à crédit comme pour les états qui empreinte aux banques.

Il est donc évident que cela dérange fortement les banques (privées, publiques et centrales) qui ont fondées leur domination sur l’impression de monnaies et les crédits attribués aux états, aux entreprises et aux particuliers.

Conclusion

Dans ce contexte on comprend mieux pourquoi autant de personnes gravitant autour du secteur bancaire et financier sont prêt à tout pour décrédibiliser le Bitcoin. Mais de plus en plus de personnes s’intéressent à cette crypto-monnaie car elle apporte un changement réel, une grande fiabilité et un système financier neutre, rapide et plus juste.